Chercher les catégories

Bouffe

Indulging (pas si santé, mais si bon)

Recette pour le temps des bleuets

8 juillet 2018
Recette bleuets, pudding

*Ce contenu est commandité par Au pain doré.

Il y a peu de temps, j’ai été approchée par la marque Au pain doré pour une collaboration. L’occasion ? La toute nouvelle certification Projet sSans OGM de leurs produits Au Pain Doré Origines.

J’ai donc eu la chance de recevoir un panier de pain au bureau, une vraie merveille pour tous les amateurs de pain frais dont je fais partie. Le livreur s’est d’ailleurs un peu moqué de moi en me demandant si j’aimais le pain au moment de me tendre ledit panier.

Bref. Vous avez pu voir mes créations avec ces différents pains sur Iinstagram. Je me suis fait une soirée avec mon ami Max : ça a ressemblé à souper/apéro avec pain, fromage, charcuteries ainsi que des bruschettas maison et, en dessert, le pudding aux bleuets de ma mamie. Dans ma famille, cette recette est un classique estival. Dès que la saison des bleuets est de retour, ce dessert revient sur nos tables. Mieux encore : c’est ultra simple à faire et hyper rapide. Je vous livre donc la recette. Il faut noter qu’habituellement, mamie le fait avec du pain de mie blanc. Moi, j’ai pris la miche multigrains de Au pain doré et c’était ainsi très goûteux et croustillant.

Recette bleuets, pudding

Ingrédients (dessert pour 8 personnes environ):

2 gros casseaux de bleuets

Le jus de 1 citron

2 cuillères à table de cassonade

3 tasses de pain coupé en cubes

½ tasse de beurre

¼ tasse de sucre

 

Préparation :

Préchauffer l

Mélanger délicatement les bleuets avec la cassonade et le jus de citron

Déposer ce mélange au fond d’un plat qui va au four (style Ppyrex)

Faire fondre le beurre

Mélanger le sucre et le beurre fondu

Enrober les cubes de pain dans le mélange de beurre

Déposer ce mélange sur les bleuets

Mettre au four jusqu’à ce que le pain soit bien doré.

Vous verrez ! Ça fait comme une compote de bleuets en-dessous, mais le pain ne devient pas trop mouillé. Un délice !

La recette est pour une grosse portion. Sur la photo, j’avais fait une version mini, de peur d’en gaspiller. N’hésitez donc pas à adapter les quantités selon vos besoins. Aucun risque de se tromper avec cette recette !

Bouffe

fruitwater, pour toutes tes soirées estivales

20 juin 2018

[Ce contenu est commandité par fruitwater Canada.]

Peut-être avez-vous vu passer ça sur Instagram: je collabore présentement avec la marque Glacéau pour le lancement d’un nouveau produit unique au Canada: fruitwater. C’est une boisson pétillante faite avec 5% de vrais fruits, ainsi que des arômes et des colorants naturels, et légèrement édulcorée avec du sucre de canne et du stévia. Donc, c’est fruité et ça pétille!

Je vous dis un « secret », mais ceux qui me suivent depuis longtemps le savent peut-être. L’été dernier, j’ai entrepris une grande reprise en main. J’ai décidé de prendre de meilleures décisions pour ma santé dans tous les aspects de ma vie.

Le défi, c’est que l’été représente la saison des regroupements entre amis. Sur la terrasse chez l’un, au parc Jarry quand il fait beau, même dans ma famille le weekend: on a tendance à prendre un verre, sauf que ces verres s’accumulent. Quand je me suis mise à analyser cela, je me suis dit que ce serait bien de couper certaines de ces occasions, mais sans nécessairement m’arrêter de voir mes amis et ma famille. Selon moi, la solution, c’est de remplacer ces verres par autre chose d’agréable à boire, comme une fruitwater! Avec 40 calories par bouteille de 500 ml, fruitwater est donc une option pas mal plus santé. Cela dit, je ne dirai jamais à personne de commencer à compter ses calories, je le mentionne parce que c’est intéressant de comparer les options.

Mon astuce pour rendre le moment plus festif encore, c’est de servir la fruitwater comme un mocktail fancy. Pas besoin de rendre ça compliqué: quelques glaçons, une paille (réutilisable, si possible) et des morceaux de fruits frais: le tour est joué. Les tranches minces de fruits, comme de kiwi, se collent sur la paroi du verre pour un effet vraiment wow.

Si vous en avez, complétez avec un petit parapluie, une brochette de fruits ou même des fleurs comme décoration! Laissez aller votre imagination!

Idée bonus: j’ai déménagé récemment et j’ai eu beaucoup d’aide de toute ma famille pour la peinture, les travaux et le déménagement. J’ai servi de la fruitwater à tous ceux qui sont venus m’aider et tous ont adorée. Il a même fallu que je les empêche de boire toutes mes bouteilles (j’en avais besoin pour créer ces photos!) Bref, si tu déménages aussi, rafraichis ceux qui t’aident avec une boisson pétillante sucrée: ils apprécieront!

 

Quelle saveur essaierez-vous? Ananas et fruit de la passion, pêche et mangue ou cerise noire et vanille?

Bouffe

Démystifier les bols, partie 3 – le bol de poké

24 avril 2018

Voici mon article sur les bols dragon et mon article sur les bols buddha. Aujourd’hui, je m’attaque au bol de poké. Super simple à faire, tout le monde adore et tous ceux à qui j’en ai déjà fait m’en redemandent.

Bol de poké (ou poké bowl à ne pas confondre avec Pokeball)

Le poké, c’est un plat hawaien composé de cubes de poisson crû marinés. Un poké bowl, donc, c’est comme les autres bols, mais les protéines véganes sont remplacés par le poisson. J’aime bien servir mes bols de poké avec une mayo à la sriracha. Pour une version moins grasse, coupez la mayo de moitié avec du yogourt grec nature ou bien utilisez seulement du yogourt avec la sriracha. Autre variante si vous êtes moins fan de bouffe épicée: un mélange de mayo/yogourt avec du zeste de lime, jus de lime et sel/poivre.

Protéines

Ce que je fais le plus souvent, c’est des cubes de saumon (attention, il doit être qualité tartare car mangé crû). Je mets ça dans un bol et j’ajoute de la sauce soya, des oignons verts hachés finement, du gingembre frais râpé et de l’huile de sésame puis je laisse ça mariner pour une vingtaine de minutes minimum (si c’est plus long, tant mieux).

J’aime bien ajouter aussi des edamames. On n’en trouve pas dans toutes les épiceries, mais j’aime avoir toujours un sac d’edamames surgelés dans mon congélo que je sors pour plusieurs recettes de bols. Ça ajoute de la couleur, de la texture et une bonne protéine végétale. Pour la cuisson, il suffit de suivre les indications sur l’emballage. Au micro-ondes, c’est très facile.

Féculents

Pour moi, le poké, ça se mange avec du riz. Je crois que la « vraie » recette propose du riz blanc, mais moi j’aime mieux le riz brun parce que c’est plus nutritif. À vous de choisir.

Fruits/légumes

Mes ajouts de prédilection sont:
Tranches de concombres
Tranches de radis
Chou rouge haché
Avocat
Haricots verts coupés en biseau (super joli!)

Plusieurs aiment ajouter une touche plus sucrée à leurs poké bowls, soit avec de la mangue ou des fraises, des morceaux d’ananas ou autre. Personnellement, j’aime moins le mélange poisson et fruits, mais laissez aller votre imagination selon vos goûts. C’est ça toute la beauté des bols!

Au moment de servir, j’ajoute des graines de sésame noir sur mon saumon et quelques tranches fines d’oignon vert. Voilà!

Bouffe

Joyeuse journée du grilled cheese!

12 avril 2018
grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

Au début de la semaine, j’ai vu dans mon agenda qu’aujourd’hui, 12 avril, marquait la JOURNÉE NATIONAL DU GRILLED CHEESE aka ma nouvelle journée préférée. Pour ceux qui me connaissent pas ou peu, je suis une réelle amatrice de fromage. Genre je pourrais me nourrir que de ça. C’est un péché pas si mignon ahah, mais avec mes amis on a décrété que tout le monde est accro au fromage alors je sais que vous me comprenez.

Bref, je me suis dit qu’il fallait un article spécial pour cette journée spéciale. J’ai donc décidé d’organiser un festin de grilled cheese fancys… et je vous présente mes combinaisons gagnantes et les choix de mon jury improvisé composé de Mée et Phil (allo vous). Certains pourraient argumenter qu’un grilled cheese, c’est composé de pain de mie blanc et de singles de Kraft, mais j’ai décidé d’upgrader un peu. D’autres pourraient argumenter que ce sont plus des paninis que des grilled cheese et, à ça, je ne sais pas quoi répondre d’autre que « meh, c’était vraiment bon pareil ». Je leur ai même donné des noms.

PS: J’ai surtout des photos pré-cuisson, parce que des sandwichs en photo, à moins d’avoir le budget et les stylistes culinaires des grandes chaînes de fast food, ça a pas un look terrible. À moins de mettre une quantité astronomique de fromage.

grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

1- Grilled cheese parisien

Ingrédients:
Champignons cremini ou autre, tranchés
Jambon tranché
Oignon
Brie
Pain au choix
Beurre

J’ai décidé de revisiter le classique jambon brie en le faisant cuire, mais en ajoutant des champignons sautés et des oignons caramélisés. Mes deux cobayes m’ont avoué ne pas aimer les champignons dans la vie, mais ils ont aimé ce grilled cheese! BOOM! C’est sûr que, niveau préparation, c’est un peu long parce qu’il faut couper les champignons et les oignons puis les faire cuire dans du beurre avant de pouvoir monter le sandwich, mais l’effort en valait la peine! Moi, j’ai adoré et j’ai trouvé que c’était le plus complet.

grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

2- Grilled cheese caprese

Ingrédients:
Tomates fraîches (j’ai utilisé des petites tomates jaunes, rouge et oranges)
Mozzarella di Buffala
Jeunes épinards
Basilic frais
Pain au choix (j’ai utilisé un petit pain calabrese)

J’ai fait cuire mes tomates coupées en 2 quelques minutes dans une poêle pour les rendre plus coopérative lorsque j’allais les écraser entre deux tranches de pain. Ça a bien marché et, en plus, j’aime le goût des tomates cuites. Alternative: les mettre au four pour 30 min sur une plaque, coupées en 2 avec la surface coupée vers le haut, de l’huile d’olive et sel+poivre. J’aurais pu seulement garder les ingrédients traditionnels d’une salade caprese, mais j’ai ajouté des épinards pour la couleur. Suffit d’ajouter les autres ingrédients et de faire cuire dans la poêle! Le choix #1 de Mée, c’est lui.

grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

3- Grilled cheese alcolo

Ingrédients:
Un poireau tranché
Jack Daniel’s
Provolone
Pain au choix

Bon, j’explique ce grilled cheese très improvisé. Je voulais faire une tombée de poireaux, parce que c’est délicieux avec du fromage fondant. La tombée se fait normalement avec du vin blanc, mais j’ai réalisé en arrivant que je n’en avais pas. Toutefois, nous avions une bouteille de Jack Daniel’s ouverte qui trainait sur le comptoir depuis notre dernier party, car son bouchon a malencontreusement été perdu. Dans mon cerveau, ça a fait 1+1. Hey, les gros essais culinaires! Bref, j’ai déglacé mon poireau avec du Jack et ça a donné un goût bien sucré et bien caramélisé.  J’ai complété avec du provolone, mais si c’était à refaire (et ce l’est), j’ajouterais aussi du cheddar, car je trouve que le provolone ne donne pas un effet assez ooey gooey et on s’entend qu’un grilled cheese, ça doit être coulant. Finalement, le jury a adoré. Ce grilled cheese s’est retrouvé en première position du palmarès de Phil! C’est pas rien!

grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

4- Le Big Tuna

(Bravo si tu as reconnu la référence à The Office.)

Ingrédients:
Salade de thon (thon + mayo)
Cheddar
Oignons verts
Pain au choix

Je voyais souvent passer des recettes de « tuna melts » sur des blogues américains et j’étais curieuse de goûter au mix fromage + thon. Voilà d’où est venue l’idée! Ce n’est rien de compliqué, c’est comme faire un sandwich au thon, mais en ajoutant du fromage et en le faisant chauffer! À y repenser, j’aurais dû ajouter des olives vertes et un peu de piment pour lui donner un kick supplémentaire.

grilled cheese, recette, idée, journée du grilled cheese

Voilà mes idées pour cette journée bien spéciale. Je vous souhaite des grilled cheese bien juteux aujourd’hui!

Bouffe

Recette: Ma version des ramens, avec plein de légumes

10 avril 2018

Je ne connaissais pas trop les vrais bons ramens avant mon voyage au Japon à l’automne 2016. Là-bas, j’ai eu deux coups de cœur culinaires et, non, les sushis n’en font pas partie. J’ai capoté sur les gyozas (pareil comme des dumplings, sauf que la forme est différente et c’est japonais) et les ramens. J’ai mangé les meilleurs ramens de ma vie à Kyoto et je me souviens encore du goût parfaitement épicé du bouillon.

Par une belle soirée l’automne dernier, j’ai eu envie de manger des ramens, mais version santé. Souvent, au resto, le bouillon et la viande sont plutôt gras. Et ceux qu’on achète à l’épicerie, bin, allo le sodium et les saveurs chimiques (oui je parle de la petite poudre jaune).

J’ai donc improvisé une recette, que j’ai adorée, et que je vous partage aujourd’hui. Bon. On s’entend que NON ça ne goûte pas pareil comme ceux des restos japonais, mais moi j’ai trouvé ça réconfortant quand même et je me sens toujours bien quand je mange plein de légumes. C’est vraiment pas compliqué à faire et c’est une recette qui se multiplie facilement si vous êtes plusieurs, mais qui est aussi simple à faire pour une personne seule (et c’est mieux qu’un bol de céréales pour les soirées solo).

Ingrédients (les quantités sont au goût) :

  • Champignons shiitake hachés ou coupés en deux (on peut faire un mélange avec des champignons blancs hachés)
  • Oignons verts hachés
  • Gingembre frais, haché finement
  • Bébés bok choys
  • Un paquet de ramens de l’épicerie (c’est juste pour les nouilles!!)
  • Un paquet de sans-viande de la marque Yves ou autre(ou de porc haché maigre)
  • Bouillon de légumes ou de poulet
  • Huile de sésame
  • Sriracha
  • Sauce soya

La touche finale :

  • 1 zucchini (courgette pour les puristes)
  • 1 carotte moyenne
  • Fèves vertes tranchées en biseaux
  • 1 œuf mollet

Préparation :

  1. Chauffer de l’huile de sésame dans une casserole
  2. Faire bouillir une autre casserole d’eau à côté pour les nouilles
  3. Cuire les oignons verts et le gingembre dans l’huile de sésame (garde-toi des oignons verts pour la décoration!) puis ajouter le sans-viande ou la viande
  4. Ajouter les champignons
  5. Quand la viande est cuite, déglacer avec le bouillon
  6. Ajouter de la sriracha, de la sauce soya
  7. Porter à ébullition et laisser mijoter… attendre à la fin pour y ajouter les bok choys (j’aime quand ils sont encore croquants donc je les laisse cuire quelques minutes seulement)
  8. Pendant ce temps, prépare-toi des rubans de zucchini avec un économe et des mini-juliennes de carotte. Pour ça, j’aime utiliser un économe spécial, qui coupe directement les légumes en petits bâtonnets. Si tu n’en as pas et que tu n’as pas la patience de les couper à la main, prends ton économe et fais des rubans de carottes aussi.
  9. Quand ton eau commence à bouillir, fais cuire ton œuf pendant 6 minutes. Après, tu peux faire cuire tes nouilles. Ça prend seulement quelques minutes.
  10. Le fun commence ici! Dans un gros bol, mets du bouillon en prenant soin de mettre des bok choys, de la « viande » et des champignons. Ajoute tes nouilles. Fais une jolie présentation avec ton œuf coulant coupé en deux (ça fait très onctueux dans le bouillon – miam) et tes légumes colorés que tu peux disposer à ton goût.
  11. Déguster en ajoutant de la sriracha et de la sauce soya si tu veux !

Notes :

  • S’il t’en reste et que tu comptes l’amener en lunch, mets les nouilles à part dans un pot ou dans un ziploc… si tu les laisses dans le bouillon, elles deviennent molles.
  • La quantité de nouilles est à votre discrétion. Je mange très peu de pâtes donc un paquet de ramens d’épicerie me donne assez de nouilles pour le souper + le lunch, mais ça c’est juste moi!

Bouffe

Démystifier les bols, partie 2 – le bol buddha

1 avril 2018
tofu, vegan, buddha bowl, bol buddha

Lisez ou relisez mon article sur le bol dragon juste ici. Aujourd’hui, on parle du bol buddha.

Bol buddha

Le bol buddha, c’est un peu la même chose que le bol dragon, mais sans la sauce spéciale. Pour mes buddha bowls, j’aime bien me faire une petite sauce au tahini. Je mélange du tahini (beurre de sésame), du jus de citron, de la sauce soya, du gingembre frais râpé et une touche de sriracha.  C’est vraiment délicieux et ça change de la sauce dragon en plus!

Comme pour le bol dragon, l’important, c’est d’avoir un max de légumes (au moins 2/3 de l’assiette) et de varier les textures et les couleurs. Pour ça, la mandoline et le spiralizer sont mes meilleurs amis… sauf que je n’ose plus trop sortir la mandoline vu que je me coupe chaque fois… oups.

tofu, vegan, buddha bowl, bol buddha

Féculent

Choisissez ce que vous préférez. Moi, pour ce bol buddha, j’avais mis du quinoa (je calcule 1/2 tasse de quinoa cuit par portion).

Protéine

Je sais que ce n’est pas tout le monde qui pense comme ça, mais pour moi, un bol dragon c’est avec du tempeh et un bol buddha, c’est avec du tofu. Je vais continuer à suivre cette règle imaginaire, mais vous pouvez très bien faire le contraire. C’est ma définition personnelle. Pour mon buddha bowl, j’ai pressé mon bloc tofu pour en faire sortir un maximum d’eau. Je l’ai coupé en cubes et je l’ai fait tremper dans de la sauce soya avec de l’huile de sésame et de l’ail. Après, j’ai envoyé les cubes de tofu au four sur une plaque à 400 jusqu’à ce qu’ils deviennent un peu croustillant (environ 45 minutes). Important de retourner les cubes à mi-cuisson pour que ce soit uniforme.

Je vais être très honnête: je préfère de loin le tempeh au tofu. Mais j’avoue que la texture du tofu cuit au four était quand même intéressante. À refaire!

Légumes

Cette fois-ci, j’avais mis des tranches de concombre libanais, de la carotte, de la patate douce et du chou rouge. La prochaine fois, j’ajouterai aussi un légume feuille (laitue, kale, épinards ou micro-pousses) pour ajouter encore plus de vert à mon bol. Vous pouvez aussi vous inspirer de la liste de légumes que j’ai écrite dans l’article sur les bols dragon.

Bon appétit!

Bouffe

Démystifier les bols, partie 1 – le bol dragon

31 mars 2018
bol dragon, vegan, végane, dragon bowl, végé, tempeh

J’ai une petite obsession pour les bols: bol dragon, bol de poké, bol burrito, bol buddha… Ce sont tous des options de soupers ultra faciles à faire, très santé et versatile. Oui, car on peut y mettre ce qu’on veut – littéralement. C’est pratique pour finir des légumes avant qu’ils ne soient plus bons.

Le truc pour réussir les MEILLEURS bols, c’est de s’assurer d’avoir beaucoup de texture dans l’assiette. Et le plus de couleurs, le mieux! J’ai donc décider d’écrire 4 articles avec mes assemblages d’ingrédients préférés, mais libre à vous d’ajuster et d’improviser!

La base de tous les bols est qu’on a besoin d’un féculent au choix (riz brun, quinoa, orge…), d’une protéine (végé ou non) et que les légumes doivent représenter 2/3 de l’assiette. Santé, vous dites?

Le bol dragon

(… ou dragon bowl à ne pas confondre avec Dragon Ball)

Le secret du bol dragon, c’est sa sauce faite à base de levure nutritionnelle. Ne cherchez pas cet ingrédient dans n’importe quelle épicerie, vous risquez de ne pas trouver. Perso, je vais chercher ma levure chez Rachelle-Béry, mais il y en a dans les autres épiceries santé comme Avril.

On mélange de la levure avec du sirop d’érable, de l’huile, de l’ail en poudre, de la sauce soya et un peu d’eau et le tour est joué (pour les quantités, jetez un coup d’oeil à La cuisine de Jean-Philippe).

Mes ingrédients préférés:

Comme je vous disais, l’important, c’est d’y aller avec des ingrédients que vous aimez. Vos légumes peuvent être crûs ou cuits ou un mélange des deux. Il n’y a pas de limites! Ce qui est génial, c’est que c’est facile de préparer plusieurs portions d’un coup et ça fait des super lunchs.

Féculent

Je préfère de loin le riz brun puisque c’est plus nourrissant et plus sain que du riz blanc (paroles de ma cousine nutritionniste), je prépare 1/2 tasse de riz par portion. En plus, ça ne coûte pas cher! Comme chez Aux vivres, j’aime bien mettre un peu de sriracha dans mon riz, ça donne du punch.

Protéines

Le tempeh! Je me suis mise à tripper sur le tempeh en découvrant le resto Aux vivres. Pour ne pas me casser la tête, j’achète leur tempeh pré-mariné (celui au BBQ est super bon). Si vous souhaitez le mariner vous-mêmes, vous pouvez facilement trouver différentes recette sur internet. Juste avant de servir, il suffit de faire revenir le tempeh dans une poêle avec un peu d’huile. PS: si vous n’aimez pas le tempeh, allez-y avec du tofu.

L’autre jour, j’ai ajouté à mon bol dragon des pois chiche rôtis au four avec des épices. Il suffit de les étaler sur une plaque, d’arroser d’huile d’olive et de saupoudrer d’épices et de mettre ça au four à 400 pour 20-30 minutes. Attention de bien les rincer et les laisser sécher avant. Amusez-vous avec les épices pour créer différentes saveurs!

Légumes

Alors là, j’ai expérimenté pas mal. Je vous mets donc mes choix préférés, mais il suffit d’en choisir 3-4 max pour un bol très complet. Les combinaisons sont infinies.

Carotte passée au spiralizer ou en fines juliennes
Patate douce passée au spiralizer que je fais revenir quelques minutes dans une poêle
Chou rouge tranché finement
Chips de kale (sur une plaque au four avec de l’huile et du sel) ou kale frais coupé
Tomates cerises
Fines tranches de radis
Fines tranches de concombre
Avocat
Laitue ou épinard
Micro-pousses de toutes sortes (j’adore les pousses de pois et de radis)
Fines tranches d’oignon vert
Luzerne

Voilà, suffit de manger avec des baguettes! Bon bol dragon!

À venir: le bol buddha, le bol poké, le bol burrito.

Bouffe

Les meilleurs smoothies sans banane

6 mars 2018
smoothie bowl, cherry, cerise, coconut

Tous ceux qui me connaissent apprennent rapidement une chose sur moi: je DÉTESTE les bananes. Genre, si tu manges une banane à côté de moi, je vais m’éloigner tellement l’odeur me lève le coeur. Pour les gens comme moi, c’est difficile de trouver des recettes de smoothies sans banane. Toutes les recettes de smoothie en contiennent!!

C’est donc suite à la suggestion de mon amie Soph, une autre anti-banane, que je vous présente mes mélanges préférés pour des smoothies santé, consistants et délicieux.

1- Powerjuice du matin

Voici une bonne option de smoothie pour remplacer complètement un déjeuner. Évidemment, vous pouvez remplacer/enlever des ingrédients. Je trouve que ces proportions fonctionnent bien pour moi et, surtout, ça assure une jolie couleur verte appétissante. Lors de mes expérimentations, je me suis souvent retrouvée avec des smoothies bruns. Bon au goût, moins à l’oeil.

Ingrédients:
Ananas frais ou surgelés
Mangues fraîches ou surgelées
Une bonne poignée de légumes feuilles (kale ou épinards)
Un paquet de tofu soyeux

smoothie vert, sans banane, smoothie sans banane

2- Mangue épicée

Je suis un peu obsédée avec l’idée d’épicer des trucs sucrés avec un mélange de cannelle, gingembre et cardamome. L’autre jour, je l’ai essayé dans un smoothie à la mangue et j’ai adoré. Voici ce que ça donne! Celui-ci, c’est moins un déjeuner complet, mais plus un à-côté fruité ou même un dessert.

Ingrédients:
Une mangue mûre (ou de la mangue surgelée)
Lait de soya
Une petite cuillère de gingembre moulu
Une cuillère de poudre de maca (pour ses antioxydants et le boost d’énergie)
Une pincée de cannelle
Un pincée de muscade
Quelques glaçons (si vous utilisez une mangue fraîche)

Blender le tout et le tour est joué!

smoothie, sans banane, pas de banane, mangue épicée, épices, mango, spiced mango

*Ici, juste pour décorer, j’ai fait un mélange de yogourt grec et de poudre de pitahaya rose pour l’étendre dans le verre.

3- Cherry coco choco

L’autre jour, je voulais essayer quelque chose de différent. J’ai mélangé dans mon nutri bullet des cerises surgelées, du lait de coco (en conserve), du lait d’amande et de la poudre de maca. J’ai versé le tout dans un bol en mode smoothie bowl et j’ai décoré avec de la noix de coco séchée, du chocolat râpé et des graines de chia. C’était délicieux, pas trop sucré, mais il faut aimer le coconut!

C’est plutôt un smoothie dessert, mais en ajoutant des graines de chia dans le mélange, ça peut devenir un petit-déjeuner!

Ingrédients:
Cerises congelées
Lait de coco en conserve
Lait d’amande
Poudre de maca
Pour décorer (facultatif):
Noix de coco séchée (en vrac chez Rachelle-Béry)
Chocolat
Graines de chia

smoothie bowl, cherry, cerise, coconut

Voilà pour vous, team sans bananes! Si vous avez aimé cet article, laissez-moi savoir… Je pourrai vous proposer d’autres idées!

Bouffe

Saint-Valentin: un menu en roses

11 février 2018

La Saint-Valentin sera là dans quelques jours, alors pour que vous voyiez la vie en rose, je vous propose deux idées de recettes (un accompagnement + un dessert) en forme de roses. C’est tout simple et surtout très bon.

Ratatouille façon fête de l’amour

Il y a quelques mois, j’ai vu cette photo sur le compte instagram de @conscious_cooking: une ratatouille façon Ratatouille (mon film d’animation préféré). J’ai évidemment tout de suite voulu l’essayer, ce que j’ai fait. Et c’était délicieux. Pour la Saint-Valentin, je me suis donc dit que ce serait intéressant de suivre le même principe… Mais plutôt que de placer mes légumes en tranches, je pourrais les enrouler pour créer des roses. L’idée étant de suivre la recette initiale (par ici), mais en coupant les légumes sur le long plutôt qu’en mini-tranches. Perso, je ne mets pas de poivrons parce que j’aime moins ça. En plus, ça se prête moins aux roses que les aubergines, zucchinis et tomates.

Après avoir mis au fond du plat de la pulpe de tomate, une gousse d’ail et une échalote française hachée avec les herbes de votre choix, il suffit de former les roses et de les placer dans le plat. Pour ce faire, l’idéal est d’utiliser une mandoline pour les zucchinis et aubergines. Si vous n’en avez pas, un économe peut faire l’affaire. Les tranches doivent être très minces pour pouvoir s’enrouler. Pour faciliter l’enroulade, mettez vos fines tranches de légumes au micro-ondes pour 30-60 secondes. Les légumes deviennent ainsi plus souples! Pour les tomates, suffit de prendre un couteau bien aiguisé et de suivre ce tutoriel. Pour ne pas gaspiller, j’ai pris le reste des tomates, je les hachées et ajoutées dans la pulpe de tomate. On fait cuire 40 min à 1h au four avec un papier parchemin posé sur les roses et le tour est joué. Ça accompagne parfaitement n’importe quelle protéine de votre choix!

ratatouille, roses, menu en roses, saint-valentin, légumes, rose shaped food

Tartelettes aux pommes et caramel

Je me suis inspirée de cette recette par A Canadian Foodie parce que je trouvais l’idée des minis tartes aux pommes trop cute pour ne pas l’essayer. Pour la pâte feuilletée, j’en ai acheté toute faite à l’épicerie pour ne pas me casser la tête (c’était un soir de semaine après tout) mais évidemment vous pouvez faire la vôtre aussi.

L’idée est de couper des fines tranches de pommes (avec la pelure), de les tremper dans de l’eau citronnée, de les mettre quelques minutes au micro-ondes pour qu’elles ramollissent. Ensuite, on coupe des tranches de pâte feuilletée (environ 2 pouces de large), on étale une garniture sucrée au choix et on installe nos tranches de pommes en les faisant dépasser de la pâte. Quand on roule le tout, on forme des roses avec les pommes! Il suffit de mettre au four dans un moule à muffins et le tour est joué!

roses, menu en roses, tartelettes aux pommes, pomme caramel, rose shaped food, vday, valentine's day menu

La recette utilisait de la confiture d’abricot. Moi, j’ai décidé d’essayer autre chose. Je me suis souvenue d’une idée de dessert ultra-simple que ma mamie m’avait donnée. Tu enlèves le coeur d’une pomme, tu mets une noix de beurre dans le trou et une cuillère de cassonade, tu mets au micro-ondes et pouf! Tu as une petite sauce style caramel avec une pomme légèrement ramollie. J’ai donc fait un mélange de beurre fondu et cassonade et c’est ce que j’ai étalé sur ma pâte feuilletée avant d’ajouter mes « pétales » en pommes. C’était délicieux, mes colocs ont adoré et c’est sûr que la présentation fait réagir! Pas compliqué à faire du tout et ça ne nécessite même pas beaucoup d’ingrédients. Attention de laisser cuire assez longtemps pour que la pâte soit dorée (j’ai sorti mes tartelettes un peu trop tôt!)

roses, menu en roses, tartelettes aux pommes, pomme caramel, rose shaped food, vday, valentine's day menu

Sur ce, joyeuse Saint-Valentin!

Bouffe

5 façons de colorer tes déjeuners

1 février 2018
déjeuner coloré, chia pudding, déjeuner, blue chia pudding,

Tu trouves que ta vie manque de couleur? Tu manges toujours le même déjeuner plate? C’est l’hiver, tout semble gris, sale, laid. Tu n’aimes pas ta job, tu t’es chicané avec ta BFF ou avec ton chum, le soleil n’a pas brillé depuis une semaine… J’AI LA SOLUTION. Je te propose 5 manières de colorer tes déjeuners pour rendre ta vie plus belle en quelques étapes.

Bon, j’avoue que mes suggestions ne changent pas vraiment le goût, mais pour moi, quand mon assiette est belle, ça change tout et ça me met de bonne humeur!

1- Mets de la spiruline bleue dans ton pudding au chia

Je connaissais la spiruline verte depuis plusieurs années. C’est une algue supposément très bonne pour la santé. J’ai découvert sur Instagram qu’il existe aussi une variété de spiruline bleue. Plusieurs l’utilisent comme colorant naturel alors je me suis dit que moi aussi j’avais le droit. Je l’utilise souvent pour mes smoothies, smoothies bowls, yogourts, etc. Ici, j’en ai ajouté une mini-quantité dans mon pudding au chia. Attention de ne pas en mettre trop si vous l’essayez. C’était bleu pastel quand j’ai mélangé le tout et le lendemain matin, c’était rendu bleu foncé. J’ai superposé ça avec un smoothie de fruits tropicaux frais (ananas, mangue et un peu de yogourt grec). Déjeuner coloré, protéiné et qui soutient jusqu’au lunch!

déjeuner coloré, chia pudding, déjeuner, blue chia pudding,

2- Fais-toi des crêpes/pancakes/gaufres roses

Un peu le même principe que le point 1. J’ai découvert qu’il n’y a pas que la spiruline qu’on peut utiliser comme colorant naturel. La poudre de pitahaya rose est un autre aliment qu’on peut utiliser pour colorer des déjeuners. En plus, ce serait riche en fibres et en antioxydants. J’en ai ajouté dans une pâte à pancakes pour donner une teinte rose pastel à mon déjeuner. Servez ça au lit à votre amoureux/amoureuse, ou au prochain brunch entre amis: succès garanti!

déjeuner coloré, pink pancakes, pancakes roses, poudre de pitahaya

3- Troque la caféïne pour un latte pastel

Une tendance qui se poursuit depuis quelques années déjà: les « lattes » pastel. Je mets des guillemets parce que ce sont des boissons chaudes, mais sans caféïne alors ça ne se qualifie pas vraiment dans la catégorie lattes. Je vous en parle plus en détails ICI, avec mes impressions de 3 recettes de lattes colorés.

déjeuner coloré, lattes pastel, spiruline bleue, lait d'or, betterave

4- Fruits + emporte-pièces

Pour un déjeuner qui sort de l’ordinaire, je te suggère d’utiliser tes emporte-pièces préférés pour découper des formes dans des fruits. Suffit de couper des tranches fines de fruits assez fermes pour pouvoir y couper les formes. C’est génial pour décorer des smoothies bowls, puddings au chia, crêpes, etc.

Suggestions de fruits: fruit du dragon, mangue, ananas, etc.

déjeuner coloré, fruit du dragon, smoothie bowl, chia

5- Décore ton smoothie

J’avais vu ça sur Insta et je voulais l’essayer absolument. C’est tout simple. Il suffit de coller des fines tranches de fruits sur la paroi d’un verre transparent avant d’y verser un smoothie. Ça peut être des figues, fraises, kiwis, fruits du dragon… comme vous voulez! Ou amusez-voustout simplement à décorer vos assiettes de fruits colorés. Sky is the limit!

smoothie, figues, déjeuner colorédéjeuner coloré, smoothie bowl, marble, marbré, yogourt grec, fruit du dragon