Bouffe

Recette: Ma version des ramens, avec plein de légumes

10 avril 2018

Je ne connaissais pas trop les vrais bons ramens avant mon voyage au Japon à l’automne 2016. Là-bas, j’ai eu deux coups de cœur culinaires et, non, les sushis n’en font pas partie. J’ai capoté sur les gyozas (pareil comme des dumplings, sauf que la forme est différente et c’est japonais) et les ramens. J’ai mangé les meilleurs ramens de ma vie à Kyoto et je me souviens encore du goût parfaitement épicé du bouillon.

Par une belle soirée l’automne dernier, j’ai eu envie de manger des ramens, mais version santé. Souvent, au resto, le bouillon et la viande sont plutôt gras. Et ceux qu’on achète à l’épicerie, bin, allo le sodium et les saveurs chimiques (oui je parle de la petite poudre jaune).

J’ai donc improvisé une recette, que j’ai adorée, et que je vous partage aujourd’hui. Bon. On s’entend que NON ça ne goûte pas pareil comme ceux des restos japonais, mais moi j’ai trouvé ça réconfortant quand même et je me sens toujours bien quand je mange plein de légumes. C’est vraiment pas compliqué à faire et c’est une recette qui se multiplie facilement si vous êtes plusieurs, mais qui est aussi simple à faire pour une personne seule (et c’est mieux qu’un bol de céréales pour les soirées solo).

Ingrédients (les quantités sont au goût) :

  • Champignons shiitake hachés ou coupés en deux (on peut faire un mélange avec des champignons blancs hachés)
  • Oignons verts hachés
  • Gingembre frais, haché finement
  • Bébés bok choys
  • Un paquet de ramens de l’épicerie (c’est juste pour les nouilles!!)
  • Un paquet de sans-viande de la marque Yves ou autre(ou de porc haché maigre)
  • Bouillon de légumes ou de poulet
  • Huile de sésame
  • Sriracha
  • Sauce soya

La touche finale :

  • 1 zucchini (courgette pour les puristes)
  • 1 carotte moyenne
  • Fèves vertes tranchées en biseaux
  • 1 œuf mollet

Préparation :

  1. Chauffer de l’huile de sésame dans une casserole
  2. Faire bouillir une autre casserole d’eau à côté pour les nouilles
  3. Cuire les oignons verts et le gingembre dans l’huile de sésame (garde-toi des oignons verts pour la décoration!) puis ajouter le sans-viande ou la viande
  4. Ajouter les champignons
  5. Quand la viande est cuite, déglacer avec le bouillon
  6. Ajouter de la sriracha, de la sauce soya
  7. Porter à ébullition et laisser mijoter… attendre à la fin pour y ajouter les bok choys (j’aime quand ils sont encore croquants donc je les laisse cuire quelques minutes seulement)
  8. Pendant ce temps, prépare-toi des rubans de zucchini avec un économe et des mini-juliennes de carotte. Pour ça, j’aime utiliser un économe spécial, qui coupe directement les légumes en petits bâtonnets. Si tu n’en as pas et que tu n’as pas la patience de les couper à la main, prends ton économe et fais des rubans de carottes aussi.
  9. Quand ton eau commence à bouillir, fais cuire ton œuf pendant 6 minutes. Après, tu peux faire cuire tes nouilles. Ça prend seulement quelques minutes.
  10. Le fun commence ici! Dans un gros bol, mets du bouillon en prenant soin de mettre des bok choys, de la « viande » et des champignons. Ajoute tes nouilles. Fais une jolie présentation avec ton œuf coulant coupé en deux (ça fait très onctueux dans le bouillon – miam) et tes légumes colorés que tu peux disposer à ton goût.
  11. Déguster en ajoutant de la sriracha et de la sauce soya si tu veux !

Notes :

  • S’il t’en reste et que tu comptes l’amener en lunch, mets les nouilles à part dans un pot ou dans un ziploc… si tu les laisses dans le bouillon, elles deviennent molles.
  • La quantité de nouilles est à votre discrétion. Je mange très peu de pâtes donc un paquet de ramens d’épicerie me donne assez de nouilles pour le souper + le lunch, mais ça c’est juste moi!

Tu pourrais aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire